Cover Image

Guide de référencement définitif pour les images avec 20 conseils qui fonctionnent

juin 13, 2019 - Temps de lecture: 27 minutes

Les images amènent aussi des visiteurs ! Je vous donne les 20 clés qui, d'après mon expérience, vous aideront à obtenir vos images de la première dans Google.

Positionner les images de notre site web sur Google peut être un vrai dilemme mais, heureusement, il y a des moyens de bien le faire et qui ne prennent pas longtemps pour donner des résultats.

Nous parlons de référencement d'images ; un ensemble de techniques simples, que beaucoup ignorent et n'appliquent pas, et c'est précisément pourquoi c'est une fantastique possibilité d'apporter des visites de qualité à votre site web depuis les moteurs de recherche Internet, tels que Google.

Comme je l'ai dit, beaucoup ne savent pas que vous pouvez "SEO" sur les images, ou tout simplement ne s'appliquent pas en croyant que ce n'est pas important, erreur grave ! je vous le garantis ! et si vous ne profitez pas quand avant cette occasion, certaines entreprises de votre concurrence va finir par faire tôt ou tard.

Les images ne sont pas un simple remplissage de texte ou un ornement ; elles ont le pouvoir d'élever le référencement global de votre site Web contre Google.

La plus grande excuse de certains webmasters ou propriétaires de pages Web est que les moteurs de recherche ne lisent pas les vidéos ou les images. C'est vrai, mais ce qu'ils oublient, c'est que chaque image ou vidéo peut inclure une description textuelle (ce que nous appelons "texte ALT" ou "texte alternatif") que les moteurs de recherche lisent, explorent et valorisent ; ainsi, ils se font une idée plus claire du contenu que vous proposez.

C'est pourquoi ajouter une description claire et simple aux images fait partie de ce que nous appelons le référencement d'images, mais il y a beaucoup d'autres facteurs à prendre en compte si vous voulez optimiser les images sur votre site web, et ici je vais vous le dire.

Vous savez maintenant que, si vous avez une entreprise Internet et un projet Web, vous devez travailler et améliorer le référencement de votre site jour après jour. Et ne nous leurrons pas, cela demande beaucoup de connaissances techniques (que vous pouvez trouver gratuitement sur ce Blog !) et du temps chaque jour.

C'est pourquoi, si vous avez besoin d'un coup de main avec le référencement de votre site Web, Xplora vous fournira un câble avec nos services d'optimisation SEO qui, parmi de nombreux aspects techniques et de marketing en ligne, nous vous aiderons entièrement avec toute cette question d'optimisation SEO d'image.

Pourquoi les images sont-elles importantes pour le référencement ?

Vous savez probablement déjà que le référencement comprend tous les facteurs qui impliquent l'optimisation d'une page Web, et oui, cher lecteur ; les images sont une partie importante de votre Web, surtout si vous avez une entreprise Internet ou une page Web qui vise à attirer l'attention de l'utilisateur.

Mais, eh bien, ne serait-ce pas presque n'importe quelle page web sur l'Internet aujourd'hui ? exactement ! aucun web n'est exclu du référencement pour les images !

Maintenant que nous avons jeté les bases, je peux vous dire que les images sont importantes parce qu'elles rendent le contenu plus attrayant, améliorent l'expérience de l'utilisateur, fournissent des informations opportunes (et supplémentaires) aux moteurs de recherche et peuvent vous rendre plus concurrentiel.

Il est très probable qu'un utilisateur qui entre sur votre site quittera presque immédiatement si le contenu affiché est un tas de mots et de phrases sans air, sans couleur, sans images. Cela provoque le taux de rebond à monter en flèche et vous finissez même par obtenir une pénalité Google !

Google est difficile à lire les statistiques et, si leur algorithme leur dit que les gens ont une bonne expérience sur votre site web, ils vous apprécieront et amélioreront votre classement dans leur liste de résultats, mais c'est exactement le contraire qui se produit si vous voyez le contraire !

Une image ne vaut pas mille mots ? Bien sûr ! Cependant, vous n'avez pas besoin de transformer votre site Web en laboratoire d'images, mais plutôt d'optimiser son utilisation.

Ajouter une image sans l'optimiser en référencement est bien pire que de ne pas en ajouter.

20 conseils pour améliorer le référencement de vos images

Maintenant, la question à un million de dollars : Comment les images sont-elles "optimisées" pour le référencement ?

Il existe de nombreuses théories et légendes qui circulent sur Internet, mais je m'en tiens à ce que j'ai été en mesure de démontrer avec mon expérience, à ce qui fonctionne vraiment aujourd'hui avec les campagnes de nos clients, l'optimisation des moteurs de recherche.

Choisissez les images en fonction de votre contenu et de leur qualité

Comme je le disais, les images ne doivent pas être considérées comme un ornement ou une matière de remplissage, mais plutôt comme une partie intégrante du texte persuasif de votre site Web, et nous devons donc avoir une stratégie claire pour les choisir.

Une règle d'or pour le positionnement des images sur Google est d'utiliser des images pertinentes qui sont liées à ce que votre contenu offre et qui sont de haute qualité, car qui supporte, à ce stade, une image floue ou de faible qualité ? Les images devraient être votre allié pour transmettre une idée au public, et non pour la confondre.

Tout comme votre texte doit être de la plus haute qualité possible, vos images méritent le même traitement. Personne ne vous prendra au sérieux si votre texte parle de médecine, par exemple, et que vous l'accompagnez d'images à la mode, et les algorithmes de Google vont probablement vous faire croire que vous êtes devenu fou !

Mettez de côté les images gratuites des galeries Internet (Stock)

En ce moment, je pense que la plupart d'entre nous connaissent par cœur les images typiques de Stock qui sont souvent utilisées sur le Web, et pourquoi pas ? elles sont les mêmes que d'habitude !

Comme mon idée est de vous aider à rendre vos contenus authentiques et optimisés, je vous recommande de ne pas jeter tous les efforts nécessaires à l'optimisation de vos images lors de l'utilisation d'images de stock, laisser de côté ces images génériques, et de charger vos propres, ou des galeries de paiement et peu vu.

Vous aurez un meilleur référencement si vous faites un effort car votre entreprise crée ses propres images, celles que personne d'autre n'aura sur sa couverture, celles qui améliorent l'expérience utilisateur, diminuent le rebond des visites et, au final, améliorent le positionnement du Web.

Si vous ne savez pas comment obtenir des photos adéquates de votre entreprise, vous pouvez vous adresser au service marketing, parce qu'il saura vous aider, vous ou le membre de votre équipe de photographie amateur, vous aidera-t-il ? c'est plus facile que de télécharger les photos triviales que vous trouverez partout !

Méfiez-vous des droits d'auteur des images que vous publiez.

Certaines images que vous utilisez peuvent poser un sérieux et coûteux problème de droits d'auteur, alors faites très attention où vous les téléchargez.

Pour éviter cela, je vous recommande de filtrer les images sur Google, de ne voir que celles qui sont libres de droits, ou de les télécharger depuis des galeries en ligne comme Pixabay bien que, comme je vous l'ai dit, ces images que les gens connaissent par cœur et ne sont peut-être pas celles que vous cherchez.

Vous pensez peut-être à " rendre l'âne au blé ", mais mon idée est de vous persuader de vous concentrer sur la création de vos propres images, afin que vous soyez original et plus compétitif dans votre niche.

Choisissez des images de haute qualité mais dans la bonne taille !

Établir une bonne relation entre la qualité et la taille de l'image, parvenir à un équilibre parfait, peut s'avérer très compliqué. En fait, c'est l'une des parties du référencement pour les images que les gens trouvent les plus difficiles à comprendre et à pratiquer, mais vous verrez que ce n'est pas grand chose !

Vous savez bien que la publication d'images nettes et de haute qualité sur votre site Web est quelque chose qui vous profite, devant les utilisateurs de votre site Web et devant les moteurs de recherche sur le Web. Mais vous devez garder à l'esprit que cela influence également la taille ("poids") du fichier, ce qui diminue la vitesse de chargement du Web, augmente le temps d'attente de l'utilisateur pour visiter, ce qui se traduit par une mauvaise expérience utilisateur avec la conception de votre Web et, comme Google peut prévoir et détecter, des problèmes avec le positionnement SEO de votre Web.

L'insertion de très grandes images ralentira votre page Web et Google ne vous pardonnera pas ; il abaissera votre classement dans les résultats.

Nous avons tous eu à faire face à ce problème plus d'une fois.

Pour le résoudre, il faut de la patience et des connaissances dans les programmes d'édition d'images, pour modifier ou réduire la taille de l'image avant de la télécharger sur WordPress ou sur votre Web. Des outils comme Paint, JPEGMini, FileOptimizer, Mac Preview, TinyPNG ou Adobe PhotoShop peuvent vous aider à les réduire sans sacrifier la qualité.

Cela empêchera votre site Web de ralentir et vous aurez toujours des images qui répondent aux normes des moteurs de recherche.

Modifier la taille du fichier à l'aide d'add-ons

WordPress est le système de gestion de contenu (CMS) le plus populaire, le plus utile et le plus facile à utiliser.

Il y a de nombreux avantages à utiliser WordPress et les plugins représentent l'un de ses plus grands avantages. Dans WordPress il ya un plugin pour tout ce qui est important dans le référencement vous pouvez penser à, il ya donc aussi des plugins pour modifier la taille des fichiers.

Certains plugins comme Hammy, SEO Friendly, Insanity, WP Smush, entre autres, peuvent rendre ce travail plus facile et la meilleure chose est que si vous ne les avez pas encore installés, cela ne vous empêchera pas de réduire la taille des images que vous utilisez déjà, car le plugin le fait automatiquement, ce serait un bon moment pour les installer !

Utiliser des images réactives

La plupart des utilisateurs accèdent à votre site Web à partir de leur appareil mobile, alors considérez ceci lorsque vous téléchargez des images.

Les utilisateurs de WordPress n'auront pas beaucoup de mal à l'utiliser, car à partir de la version 4.4 de ce CMS, l'attribut SRCSET a été implémenté automatiquement, donc les images sont 100% réactives.

Pour les autres plates-formes de pages Web, ils doivent ajouter l'attribut SRCSET à l'intérieur de la balise HTML IMG, pour s'assurer que les images sont vues dans la bonne taille depuis n'importe quel périphérique.

Choisissez le bon type de fichier

Il existe trois types de base de fichiers d'images, et peu connaissent les différences entre eux.

Fichiers JPG : ce type de fichier est le plus populaire, parce qu'il n'utilise pas de fichiers très volumineux et a une compatibilité élevée, donc il est très facile à utiliser ; cependant, il compromet généralement la qualité de l'image. Les fichiers JPG peuvent être très utiles si vous avez un commerce électronique, car ils vous permettent de montrer des images de qualité à petite taille.

Fichiers PNG : cette option est un bon choix pour votre référencement, surtout pour les images qui contiennent du texte et doivent être de la plus haute résolution possible, comme vous devez l'imaginer, son inconvénient est que sa taille augmente par rapport aux fichiers JPG.

Fichiers GIF : Les fichiers GIF sont de plus en plus populaires, car ils sont amusants et dynamiques, mais ils ne sont pas toujours une bonne alternative. Je vous recommande de les utiliser pour des images simples et petites qui ne demandent pas beaucoup de couleurs ou une haute résolution. Au contraire, ils sont parfaits pour les images décoratives ou les vignettes.

Utiliser le format SVG pour les images vectorielles ou d'interface

Connaissez-vous les fichiers SVG ? SVG ou Scalable Vector Graphics est un fichier vectoriel que tout le monde ne connaît pas, mais il est très efficace pour éviter qu'un Web ne soit saturé de poids en raison de grandes images.

Le format SVG vous permet de charger des images de qualité avec une petite taille ("poids") de celles-ci.

Chaque fois que des images vectorielles sont utiles, vous devriez profiter du fichier SVG. Par exemple, pour les icônes, logos, textes, etc. ce sera très pratique.

L'un de ses avantages est qu'elles ne perdent pas de résolution lors d'un zoom avant ou arrière, et sont indexées de la même manière qu'une image PNG ou JPG.

Renommez les images en fonction de votre contenu et de vos mots-clés cibles

Lors de la publication d'une image, elle ne sera pas pertinente pour le référencement de votre site si vous la téléchargez avec le nom générique de la galerie où vous l'avez achetée, ou avec un nom aléatoire. Vous devez personnaliser le nom du fichier qui est compréhensible et selon ce que vous dites dans le texte qui accompagne.

En d'autres termes, une image avec le nom "imagen005-woman-reading.jpg" qui accompagne un texte qui parle de publicité et de marketing en ligne n'a aucun sens ou valeur pour SEO. Renommer l'image en quelque chose comme "advertising-marketing-online.jpg" a beaucoup plus de sens et de valeur pour le référencement de votre contenu Web.

Cette pratique fascine les moteurs de recherche comme Google, car il a la capacité de lire cette information et donc ils classeront beaucoup mieux le contenu de votre site Web.

Renommez les images que vous utilisez avec les mots-clés cibles de votre contenu.

Une façon efficace de personnaliser le nom des images est d'y ajouter le mot-clé principal de votre contenu, dans la mesure où il représente l'image, et de faire en sorte que le nom du fichier contienne une description courte et ponctuelle.

Bien sûr, cela rend la publication de contenu sur votre site web un peu plus laborieuse pour vous, car il faut être un peu méticuleux pour choisir les noms de fichiers les plus appropriés, alors que vous aurez besoin de plus de temps pour personnaliser tous les fichiers de votre bibliothèque multimédia mais, croyez-moi cher lecteur, cela vaut le petit effort supplémentaire !

Tenez compte des balises "ALT Text" et "Title Text".

La balise ALT Text fournit rarement des informations à l'utilisateur, mais n'oubliez pas qu'il s'agit de référencement d'images, nous devons donc penser aux moteurs de recherche, comme Google, qui accordent une grande valeur aux informations contenues dans ces balises, car elles vous disent de quoi il s'agit et fournissent davantage de contenu au texte entourant l'image.

Le texte ALT d'une image clé pour le référencement ; fournit à Google plus de contenu (et de mots clés) pour le texte entourant l'image.

Si vous travaillez en HTML, vous pouvez inclure la balise "alt", plus la description de l'image, qui doit aller entre guillemets, dans la balise "image", par exemple :

<image src="sistema-marketing-online.jpg" alt="Système de travail d'une agence de cybermarketing">".

Dans cette balise, utilisez le mot-clé cible de votre texte et une description claire, mais brève, qui définit le sujet de l'image.

Ce type de communication est ce que Google et d'autres partenaires recherchent.

Si vous travaillez sous WordPress, le travail est encore plus facile, car lorsque vous ajoutez une image dans ce CMS, WordPress par défaut vous montrera un onglet où vous allez ajouter la description ; il s'appelle'texte Alt'. Vous placez l'étiquette, et dans la case ci-dessous vous ajoutez la brève description dont je parle. Optimiser les images SEO dans WordPress est très simple, comme vous pouvez le voir.

Dans le cas du "texte du titre", cette fonction ne s'applique qu'aux utilisateurs qui effectuent une recherche à partir d'un ordinateur de bureau ou d'un dispositif ou d'un ordinateur portable qui leur permet d'utiliser une souris. Mais cela ne veut pas dire que vous devez vous débarrasser de cette fonction, il s'agit plutôt de ne pas distinguer les personnes et d'améliorer l'ergonomie de toutes ces personnes, la clé pour améliorer le référencement d'une page Web.

Le texte du titre est similaire au texte Alt seulement que l'utilisateur, dans ce cas, voir le texte que cette étiquette contient, en faisant défiler avec le pointeur de la souris sur l'image. Pour en tirer le meilleur parti, je vous recommande d'inclure également cette description dans le texte (avant ou après l'image), mais de manière naturelle, afin que tous les utilisateurs puissent en profiter quel que soit le matériel utilisé.

Inclut les sous-titres dans les images

Les sous-titres des images ont la capacité d'attirer plus de publics, comme ils ont la capacité d'attirer l'œil du lecteur et de mieux comprendre le public.

Les statistiques montrent que l'inclusion de sous-titres dans une image facilite l'analyse de votre contenu Web. Les gens suivent habituellement le contenu par le biais de titres et de sous-titres, c'est-à-dire des phrases courtes ou des phrases qui répondent à une recherche particulière.

Ceci est très favorable si vous apprenez à créer des sous-titres d'images attrayantes et ponctuelles, en les créant, considérez si elles sont utiles pour l'utilisateur, et non pour les moteurs de recherche. Lorsque le premier est atteint, le second sera dérivé du premier.

Les vignettes sont avantageuses

L'utilisation des vignettes peut être avantageuse pour votre site web, surtout si vous avez un site de commerce électronique, car c'est une façon simple de montrer vos produits sans prendre beaucoup de place sur la page.

Cependant, vous devrez faire attention au nombre de vignettes que vous incluez afin que la vitesse de chargement de votre site Web ne soit pas affectée.

De plus, il est nécessaire de modifier l'attribut ALT de la vignette pour qu'elle ne soit pas identique à l'image en taille normale, car vous courez le risque que les moteurs de recherche l'indexent au lieu d'indexer la grande image, et ce n'est pas ce que nous voulons !

N'abusez pas des images décoratives

Toutes ces images de fonds, de bordures, de boutons, d'icônes, entre autres, qui ne font pas partie de vos produits, sont appelées images décoratives. Beaucoup sont attirés par eux, parce qu'ils ajoutent un plus à l'esthétique du Web.

Cependant, les images décoratives peuvent être une véritable nuisance, car elles saturent la page et la font paraître lourde, ce qui peut en même temps influencer le temps de chargement sur le Web.

Dans la mesure du possible, réduisez le nombre d'images décoratives, veillez au poids de chaque fichier et optez pour des images SVG ou vectorielles, car j'ai expliqué que celles-ci sont plus légères et peuvent être plus favorables dans certains cas.

Inclut des données structurées dans les images

Les données structurées donnent aux moteurs de recherche des informations mieux organisées, plus claires et plus opportunes sur votre contenu, je rappelle donc toujours aux gens de les inclure sur leur site Web, et cela ne devrait pas être différent pour les images !

Google Images accepte l'utilisation de données structurées dans les images, recettes et vidéos. Cela rendra vos images plus traçables et mieux positionnées.

Si vous souhaitez que vos images apparaissent dans les recherches d'images Google, il est fortement recommandé d'utiliser des données structurées.

Créez un Sitemap pour vos images

Un sitemap est un fichier dans lequel toutes les pages d'un site sont ajoutées pour faciliter leur indexation ; cet index peut être très utile pour indexer vos images, vous avez donc plus de chances d'apparaître dans les recherches d'images Google.

Google vous explique comment créer facilement un sitemap XML. Mais si vous téléchargez des images via WordPress, c'est beaucoup plus facile, car l'add-on'Google XML Sitemap for images' vous aidera à créer ce sitemap automatiquement.

Ajout des protocoles Open Graph et Twitter Cards

L'idée d'un site Web réussi est une idée qui atteint le plus grand public possible, il n'est donc pas approprié d'oublier les réseaux sociaux populaires.

Certains cachent cette obligation sous prétexte que les gens ne peuvent pas partager leurs images ou leur contenu sur des plateformes comme Facebook ou Twitter, par exemple, mais c'est parce qu'ils n'ont pas ajouté les protocoles Open Graph et Twitter Cards.

HTML et WordPress doivent être configurés.

Le protocole Open Graph est ajouté dans la section "head" de votre page HTML à l'aide de la balise "og : image", alors que dans WordPress vous le faites avec des plugins tels que SEO Yoast.

Avec les cartes Twitter, cela se fait de la même manière, mais en ajoutant "twitter : card" dans la section "head" du HTML.

Ces tags sont aussi le début d'une bonne stratégie sur Twitter.

N'hébergez pas vos images sur des sites tiers

Héberger les images sur un site tiers semble, à première vue, une bonne solution pour éviter que votre site ne devienne saturé et ne ralentisse, mais ce geste pourrait vous laisser un goût amer.

Pensez-y de cette façon, si beaucoup d'autres comme vous optent pour la même solution (et en fait, c'est le cas), le site d'hébergement "public" sera effondré, encombré de trafic, ce qui empêchera vos images de se charger comme elles le devraient et laissera l'utilisateur avec une mauvaise expérience.

C'est ce que vous voulez le moins ! Mieux, suivez les conseils que je vous ai déjà donnés pour réduire la taille des images, sans affecter leur qualité, et hébergez vos images sur votre propre serveur.

Testez vos images

Comment tu testes tes images ? Avec un test ? Je plaisante ! Mais oui, la meilleure façon d'évaluer si vos images sont efficaces est de les tester.

Par exemple, vous pouvez demander à vos utilisateurs s'ils aiment la quantité d'images que vous avez par page, si leur angle et leur position sont adéquats, s'ils sont satisfaits de la taille et de la qualité de l'image ; ces éléments vous donneront une vision claire de votre Web et des idées novatrices pour améliorer ce qui est dû.

Évaluer si l'utilisation des réseaux de distribution de contenu vous apporte des avantages

Les réseaux de diffusion de contenu (CDN) sont des serveurs sur lesquels des images ou des fichiers Web peuvent être stockés pour améliorer la bande passante et accélérer les temps de chargement.

Cependant, je ne les recommande que si vous avez un serveur Web qui n'a plus assez pour assister à toutes les visites, mais si ce n'est pas le cas, il est plus sûr de ne pas les utiliser.

Pourquoi ? Parce qu'il est probable que lorsque vous téléchargez vos images sur le CDN, votre domaine y sera supprimé et, au lieu de cela, l'image prendra le domaine du CDN, donc quand quelqu'un clique dessus, elle sera dirigée vers le CDN et non vers votre Web.

Méfiez-vous des CDN : ils peuvent être négatifs pour les backlinks ou les liens entrants vers votre site Web.

Conclusion : Le référencement de vos images est plus important que vous ne le pensez !

Je veux que vous compreniez que dans ce monde visuel dans lequel nous vivons, une bonne image peut ouvrir des portes comme jamais auparavant ; je n'exagère pas quand je dis que le référencement d'images peut mener au succès que vous recherchez.

Avec les conseils que je vous ai donnés ici, vous serez en mesure de remarquer comment il améliore votre positionnement Web et comment vous obtenez des conversions plus élevées.

Il n'est pas difficile de tirer profit des images si vous comprenez que leur taille, leur qualité, leur originalité, leur temps de chargement et leur pertinence sont importants pour les indexer correctement dans Google.

Commencez à tester toutes les stratégies que je vous ai montrées et vous verrez comment le positionnement des images sur Google fait partie de votre vie quotidienne.

Pensez-vous que cet article est utile pour profiter des images de votre site web ? alors ne le gardez pas ! Partagez-le avec vos amis.


Cover Image

Liste de contrôle SEO : Comment garder le contrôle de votre page

juin 6, 2019 - Temps de lecture: 6 minutes

Avoir le référencement d'un site web sous contrôle peut être compliqué : H1 là-bas, la description là-bas... Comme nous savons que vous aimez les choses bien faites et nous sommes aussi de bonnes personnes, nous avons écrit cette liste de contrôle SEO afin que vous ne deveniez pas fou en optimisant votre page pour les moteurs de recherche.

Général

Code Google Analytics implémenté à <head>.

La console de recherche Google est configurée.

Domaine préféré ajouté dans Google Search Console.

Orientation géographique spécifiée.

Version adaptée au mobile, de préférence Responsive.

Accessibilité

URLs Le plan du site a été téléchargé correctement.

Le plan du site de l'image a été téléchargé correctement.

Robots.txt correctement téléchargé.

Le fichier Robots.txt ne bloque pas l'accès à Google Bot.

Il n'y a pas d'étiquettes <meta name="robots" content="noindex"> sur les pages importantes.

Vérifiez avec Screaming Frog ou Google Search Console qu'il n'y a pas d'erreurs 404 graves.

Vérifiez avec Screaming Frog que la balise canonique mène à la bonne page.

Vérifiez avec Screaming Frog qu'il n'y a pas 302 redirections là où il devrait y en avoir 301.

Dupliquer le contenu : Vérifiez avec Google Search Console, Deepcrawl, ou Siteliner, qu'il n'y a pas de duplicate content. Si c'est le cas, implémentez la balise <rel=canonical> ou redirigez la page avec une redirection 301.

Pagination : S'il s'agit d'un e-commerce de plusieurs pages ou d'un blog, ajoutez les balises <rel=prev> et <rel=next>.

Si le site a plusieurs langues, implémenter la balise <hreflang> pour éviter les problèmes de duplications de contenu.

URL

Les URL sont statiques.

Il n'y a pas d'URL de plus de 100 caractères.

Aucune URL n'a plus de 3 niveaux.

Il est correctement redirigé de la version avec www vers not www ; ou vice versa.

Les URLs ont des traits d'union au lieu de tirets pour séparer les mots.

Les différentes versions du web sont divisées en sous-dossiers au lieu de sous-domaines.

Ils sont descriptifs et résument le contenu de la page.

URL des paramètres : Grâce à la console de recherche Google, les URL des paramètres peuvent être ignorées afin de ne pas créer de contenu en double.

Mots-clés

Chaque page est centrée sur un mot-clé.

Le kw principal de la page se trouve dans l'URL.

Le kw principal de la page se trouve dans le Titre.

Le kw principal de la page se trouve dans la méta description.

Le kw principal de la page est dans le H1.

Le kw principal de la page apparaît dans le texte.

Cannibalisation de kws : il n'y a pas plus d'une page centrée sur le même kw.

Méta-informations

Le titre est unique pour chaque page.

Le titre n'a pas plus de 70 caractères, est descriptif et est lié au contenu de la page.

La méta-description est unique pour chaque page du site.

La méta-description n'a pas plus de 156 caractères et est liée au contenu de la page.

Vérifiez la longueur et la description du titre dans les simulateurs Snippets tels que Seomofo ou Snippet optimizer.

Contenu

Le contenu est unique et actuel.

Les balises d'en-tête H1, H2... sont présentes sur toutes les pages.

Toutes les pages ont au moins un lien interne qui pointe vers elle.

Le texte des pages concernées compte au moins 300 mots.

Il y a une page 404 utile qui améliore l'expérience utilisateur.

Les images ont l'attribut <alt> optimisé.

Il y a des liens de navigation internes ou des miettes de pain sur les pages de notre site.

Les textes sont faciles à lire (pas de fautes d'orthographe ou de grammaire).

Il n'y a pas de texte dans les images, donc les moteurs de recherche peuvent le lire.

Off site

Si votre page est un site de contenu ou un blog, le site est enregistré dans :

Facebook

Twitter

Intérêt

Instagram

Partage de diapositives

Si votre site est un site e-commerce avec magasin physique, le site est enregistré dans les réseaux sociaux ci-dessus et aussi dans :

Google + Local

118218

Pages Jaunes

QDQ

YELP

La même adresse apparaît dans tous les sites Web sur lesquels elle apparaît.


Cover Image

Mobile First : Qu'est-ce que la conception Web mobile et comment la conception Web mobile affecte-t-elle le référencement ?

juin 6, 2019 - Temps de lecture: 13 minutes

De plus en plus de gens cherchent à travers les appareils mobiles et c'est pourquoi de nouveaux scénarios exigent de nouvelles stratégies ; c'est pourquoi le design Mobile First est né : la nouvelle'philosophie' mobile qui va améliorer votre référencement et rendre votre Web adaptable aux recherches mobiles.

Le design Mobile First Web, souvent considéré comme une philosophie plutôt qu'un design en soi, marque un avant et un après dans la façon dont les moteurs de recherche perçoivent et classent une page.

Adapter un site web pour être Mobile First est une bonne décision. En fait, c'est la meilleure décision qui puisse être prise en ces temps où les statistiques révèlent que les recherches sur les appareils mobiles ont augmenté de façon astronomique (actuellement plus de 60% du total des recherches), et continueront à augmenter.

Parier sur le design Mobile First est extrêmement bénéfique pour votre entreprise, car il améliore le référencement de votre site web et vous fera "tomber en amour" avec les moteurs de recherche.

Fondamentalement, une conception Web Mobile First consiste à donner la préférence aux appareils mobiles plutôt qu'aux ordinateurs de bureau traditionnels lors de la création d'une page Web.

C'est un processus qui doit être mené par des experts en conception Web et en référencement et, si cela vous intéresse, Xplora a indiqué que nous ne concevons des pages Web qu'avec la technologie Mobile First, dès les premières étapes du développement d'un site Web.

Afin que vous ayez une idée claire de ce que cela signifie pour un site web d'être adaptable aux téléphones mobiles, je vais vous dire ce qu'est Mobile First et pourquoi il est si important pour vous d'en tenir compte dans votre stratégie SEO.

Qu'est-ce que Mobile First Web Design ?

En général, Mobile First Web design est une nouvelle philosophie qui a émergé pour répondre à l'augmentation des recherches sur les appareils mobiles, c'est-à-dire, afin que les utilisateurs peuvent avoir une expérience agréable lors de la visite d'un Web à partir d'un mobile.

Pour bien comprendre ce concept, je vous invite à analyser deux aspects importants :

Conception Web réactive

La conception Web réactive est un concept que vous devriez déjà connaître, car il a été le codage sur le marché depuis un certain temps, et n'est rien de plus que la conception d'une page pour être multi-périphériques, c'est-à-dire, pour s'adapter à tout type de dispositif.

Cependant, ce type de conception limite certaines opérations de l'utilisateur lors de la navigation et rend à la fois l'information du Web et sa structure doit être flexible et simple.

"Amélioration Progressive" et "Dégradation Elégante".

Ces deux concepts ont été introduits avant la conception réactive et tous deux émergent comme une initiative pour que les pages Web soient vues à la fois sur les ordinateurs et les appareils mobiles.

Graceful Degradation, comme son nom l'indique, dégrade les fonctions et le contenu de la page Web à mesure que l'appareil à partir duquel on y accède devient plus petit, de sorte qu'il s'ensuit rapidement qu'il laisse une mauvaise et incomplète expérience mobile site Web.

En effet, la page Web est d'abord conçue pour les ordinateurs, puis adaptée pour fonctionner sur des tablettes ou des téléphones portables, mais sans tenir compte des changements induits par chaque appareil mobile, mais en s'assurant seulement que le Web "fonctionne" (même si c'est mauvais).

L'avancement progressif a été un peu plus efficace, puisqu'il commence sa conception Web en tenant compte des appareils mobiles dans un premier temps, puis, à partir de là, l'étend aux ordinateurs portables et aux ordinateurs de bureau.

Cette option permet à l'utilisateur d'appareils mobiles d'avoir les fonctions de base du Web, comme s'il s'agissait d'un ordinateur, et offre donc une meilleure expérience utilisateur à partir de n'importe quel appareil et plate-forme.

Mobile First est une variante d'amélioration progressive et cette méthodologie de conception Web vous permet d'ajouter des fonctions plus nouvelles et plus complexes à une conception "de base", complètement utilisable et accessible à partir d'appareils mobiles, et de la rendre 100% fonctionnelle pour l'utilisateur qui accède depuis un ordinateur de bureau.

Au lieu de soustraire des fonctionnalités, comme c'est le cas avec Graceful Degradation, Mobile First les ajoute et les met à la disposition de tous les utilisateurs Web, n'est-ce pas formidable ?

Ce type de concept évite aux internautes d'être constamment frustrés de voir qu'une page fonctionne pour un ordinateur, mais qu'elle est déformée pour un téléphone portable ou une tablette... Quels maux de tête nous les webmasters avions avant la popularisation de Mobile First ! Maintenant, tous les clients savent que leur site Web doit passer l'expérience mobile.

Différences entre la conception Web mobile d'abord et la conception Web réactive

La principale différence entre la conception Web réactive et la conception Web Mobile First est que la conception Web réactive commence par l'utilisateur qui y accède à partir d'un ordinateur, de sorte que la page Web est conçue en tenant compte des résolutions d'écran maximales, des vitesses de chargement, du défilement et du zoom Web, entre autres aspects de ce type, adaptés aux recherches effectuées par ce type d'utilisateurs, c'est-à-dire pour ceux qui cherchent depuis leur ordinateur.

Le design Web réactif pense d'abord à l'utilisateur à partir de l'ordinateur de bureau tandis que le design Web Mobile First prend d'abord en compte l'utilisateur qui accède depuis un appareil mobile.

Mobile First fait le contraire, en pensant d'abord à l'utilisateur accédant à partir d'appareils mobiles, qui représente actuellement 60% des recherches sur Internet. Cette méthode de conception Web est plus efficace pour intégrer les recherches mobiles et les recherches traditionnelles, en tenant compte de l'expérience de l'utilisateur et sans avoir à violer ou altérer l'intégrité du Web, ce qui se produit pour limiter ses fonctions, modifier la structure de la conception ou couper les informations affichées, par exemple.

Pourquoi "Mobile First" est-il si important lors de la conception d'un site Web ?

Mobile First représente le présent et l'avenir. Aujourd'hui, les recherches à partir d'appareils mobiles sont plus élevées qu'il y a un an, mais les statistiques montrent que ce type de recherche va tripler l'année prochaine, il vaut donc la peine de parier sur un Web Mobile First dès maintenant.

Les grands efforts de Google et d'autres moteurs de recherche pour être à l'avant-garde de ce que l'utilisateur veut, encourager les sites Web se soucient également d'améliorer l'expérience utilisateur et de rendre leur vie plus facile.

Mobile First n'est pas un ranger solitaire qui est apparu de nulle part ; il pointe plutôt dans la direction de ce que les statistiques montrent. Par exemple, à partir de 2012, dans certains pays, comme les États-Unis, l'ensemble des pages Web a amélioré la vitesse de chargement et de navigation parce que les utilisateurs avaient davantage accès à leur téléphone mobile pour faire des recherches sur Internet que depuis leur ordinateur et, évidemment, personne ne veut attendre longtemps qu'une page Web se charge, et que dire des ventes de smart phones ! Celles-ci ont largement dépassé les ventes de PC année après année.

De plus, Mobile First vous aidera à créer une approche idéale pour vous en fonction de votre type d'audience, en commençant par les plus basiques (en termes de design) et en étant capable d'améliorer ou d'ajouter plus de fonctionnalités afin que vous puissiez fidéliser votre marque et gagner en autorité sur Internet.

Mobile First et SEO ; Indexation Mobile First

Mobile First ou Mobile First Index apparaît lorsque Google décide de récompenser les pages Web optimisées pour les appareils mobiles.

Avant Mobile First, Google classait un site Web selon sa version de bureau et affichait le site Web dans les résultats de recherche lorsqu'un utilisateur y accédait à partir d'un téléphone mobile, uniquement si le site Web avait une version pour appareils mobiles.

Aujourd'hui, grâce à cette nouvelle " philosophie ", le Web obtient une bonne position dans la liste des résultats lorsque Google le parcourt et détermine que son contenu et ses autres aspects sont complètement adaptés à la version mobile.

Au fur et à mesure que Google parcourt les pages, il crée ce que nous appelons des " index de pages " ; ces index contiennent des informations sur chaque site Web et, avec eux, le moteur de recherche détermine le classement qu'il attribuera au site en fonction de son contenu et de sa version bureau et/ou mobile.

Avec Mobile First Index, Google considère d'abord la version optimisée mobile du site web et non la version informatique.

Ainsi, avec le Mobile First Index, la version mobile n'est plus considérée comme une version supplémentaire à la version informatique, et n'est utile que dans certains cas ; elle devient la version principale que Google espère trouver.

De toute évidence, l'obtention d'un bon classement dans les moteurs de recherche a à voir avec le référencement. Mais ce n'est pas seulement le référencement et le classement qui permettent à Mobile First d'entrer en jeu, mais aussi d'améliorer la convivialité et l'expérience utilisateur de votre site Web, ce qui permet de réduire le taux de rebond, d'optimiser le temps de chargement et de prolonger la présence des utilisateurs sur le site, notamment.

Tous ces facteurs que j'ai mentionnés sont essentiels pour obtenir un meilleur positionnement sur le Web et, sans aucun doute, Google n'ignorera pas ces efforts pour vous classer dans sa liste de résultats.

En outre, vous devez également tenir compte du fait que les appareils mobiles partagent la plus grande quantité d'informations en provenance et à destination des plates-formes sociales. Par exemple, Instagram seul (plate-forme créée uniquement pour les appareils mobiles) enregistre plus d'un milliard d'utilisateurs actifs par mois, allez-vous laisser échapper tout ce potentiel dans votre publicité ?

Beaucoup ne savent pas comment faire place à l'indexation Mobile First, mais la première chose à considérer est de savoir si vous avez un Web Mobile Friendly (sinon, il est temps d'y arriver), et ensuite vous devriez évaluer s'il a un design sensible (qui s'adapte à différentes tailles d'écran), s'il est facile à naviguer, s'il a une vitesse optimale de chargement, s'il n'est pas "envahisseur" (ces pop-up ennuyeuses qui nous vole l'écran et nous donnent une migraine énorme), etc.

Conclusion : Mobile First renforcera votre référencement et évitera les pénalités

Beaucoup de propriétaires d'entreprises en ligne ne savent pas ce qu'est Mobile First et c'est pourquoi ils sont en retard dans la page de résultats (SERP), parce qu'ils ne comprennent toujours pas que leur entreprise doit avoir un design Mobile Friendly pour obtenir un meilleur classement sur Internet. C'est la seule façon d'éviter de gagner une pénalité, parce que maintenant Google n'a qu'un seul indice de classification (le Mobile First Index) et a déjà confirmé que, à partir de cette année, va pénaliser ceux qui ont des pages avec des vitesses de chargement lentes.

Mobile First renforcera votre référencement, vous fera gagner plus de trafic sur votre Web, vous permettra de rendre votre public cible heureux et vous permettra de rendre les moteurs de recherche attirés par vous et de ne pas vous pénaliser, vous ne pouvez plus ignorer l'optimisation mobile ! Il s'agit maintenant de conquérir les moteurs de recherche mobiles ou de rester dans l'oubli.

Avez-vous trouvé cet article utile ? je l'espère ! Alors n'hésitez pas à le partager avec vos amis pour qu'ils puissent eux aussi s'adapter au design Mobile First et améliorer leur positionnement sur le Web.

Ci-dessous je vous laisse un simple formulaire que vous pouvez remplir pour nous faire part de vos doutes et commentaires. Et bientôt vous aurez des nouvelles de nous, nous serons heureux de vous aider !


Cover Image

Comment créer une architecture d'information SEO

mai 29, 2019 - Temps de lecture: 10 minutes

L'architecture de l'information doit être prise en compte lors de la conception et de la structuration d'un site web. Une architecture mal définie peut entraîner une perte d'optimisation au niveau du référencement, générer une mauvaise expérience utilisateur et produire une perte significative de positionnement dans Google.

Le problème avec la plupart des sites Web actuels qui conçoivent leur architecture basée sur le référencement est que, au lieu d'être des sites Web utiles pour l'utilisateur, ils deviennent des sites Web avec des mots clés bourrage dans presque tous les éléments qui le composent.

Pourquoi une bonne architecture d'information SEO est-elle importante ?

La structure du web lui-même est l'un des facteurs les plus importants et pourtant c'est quelque chose sur lequel de nombreux sites clients avec lesquels j'ai travaillé ont tendance à boiter. De plus, cette structure rendra votre site beaucoup plus compréhensible et facile à maintenir, elle influencera également des facteurs très importants pour les utilisateurs et les moteurs de recherche.

Une bonne architecture facilite l'indexation de votre site web

Les liens de page sont une énorme amélioration au niveau du référencement. Ils améliorent la navigabilité de votre page, affichent les informations les plus importantes de votre site, aident à "monopoliser" les résultats de recherche et augmentent considérablement le pourcentage de clics de vos résultats de recherche.

Ces types de liens n'apparaissent pas seulement sur Google. Ils sont affichés parce que Google a facilement compris la structure de votre site Web et peut donc afficher les pages les plus pertinentes dans les SERPs.

Une bonne architecture améliore le crawl dans votre web

Comme vous le savez, le bot Google a un temps limité pour explorer un site web, donc si la structure de votre site est simple et bien optimisée, les robots pourront découvrir plus de pages dans la même période de temps, ce qui serait exactement le contraire de ce qui se passerait si votre structure était un chaos.

Google a admis que " certaines pages de nombreux sites web ne sont pas découvertes lors d'un processus d'exploration normal " (d'où l'importance des sitemaps).

Une bonne architecture améliore l'expérience utilisateur

Que serait le référencement sans l'expérience utilisateur ? Si vous enlevez les images, les couleurs et les typographies d'un site Web, il ne reste que la structure de l'information, qui est ce qui va assurer que les utilisateurs qui viennent sur votre site trouvent vraiment ce qu'ils cherchent.

Obtenir que vos utilisateurs ne soient pas frustrés en commandant des slips en velours côtelé (disons que c'est votre produit vedette) et ne pas aller sur Amazon pour les acheter est le résultat d'une bonne expérience utilisateur et signifie que votre architecture informatique est plus que correcte.

En bref....

L'architecture d'information de votre site Web devrait jeter les bases de toute votre stratégie de référencement, car elle rendra votre stratégie de positionnement beaucoup plus facile à mettre en œuvre, ce qui donnera de meilleurs résultats.

5 concepts à prendre en compte lors de la création de votre architecture d'information

1. utiliser une structure plus horizontale

Si la structure d'un site Web est trop profonde, Google aura plus de difficulté à atteindre toutes les pages, il est donc recommandé que la structure n'ait pas plus de 3 niveaux de profondeur (sans compter la maison) car le robot Google a un temps limité pour explorer un site Web et plus vous avez de niveaux à parcourir, moins il vous reste de temps pour accéder aux pages plus profondes. C'est pourquoi il est toujours recommandé de créer une structure Web horizontalement et non verticalement.

Comme vous pouvez le voir, dans le deuxième diagramme, l'information du web est beaucoup mieux organisée par catégories et est beaucoup plus accessible pour le robot Google.

Ce point sera crucial pour un autre facteur important dans le référencement, les URLs. Une structure horizontale rendra les URL plus courtes et avec moins de niveaux, ce qui augmentera l'importance des mots-clés dans l'URL elle-même et améliorera la lisibilité de celle-ci par vos utilisateurs.

2. Crée une structure logique de liens internes

Le robot Google utilise les liens d'un site Web pour se déplacer entre les pages et les indexer, que se passe-t-il si une page spécifique d'un site Web n'a pas de lien interne ou externe qui pointe vers elle ? Le robot Google ne pourra pas y accéder.

En plus de donner accès à Google, il y a trois autres raisons importantes d'examiner le lien interne :

Il aide les utilisateurs à naviguer sur votre site Web, de sorte qu'ils n'aient pas à retourner sur Google.

Ils aident Google à établir la logique de la structure de votre site web.

Le jus de lien sera beaucoup mieux transféré entre les différentes pages du web.

Il ne s'agit pas de devenir trop compliqué lors de la planification du lien interne, l'important est qu'il est très facile de naviguer entre les catégories et sous-catégories de votre site, quelque chose de simple à réaliser grâce à un bon menu de navigation et des miettes de pain.

Ce qui est "compliqué" ici, c'est de permettre aux utilisateurs d'accéder rapidement et facilement à des sections non essentielles de votre site Web, comme les produits de commerce électronique ou les articles de blog. Il existe des moyens relativement faciles d'y faire face :

Ajout de liens vers des articles connexes à la fin de vos articles.

La vente croisée dans un commerce électronique en "suggérant" d'autres produits qui peuvent compléter ce que l'utilisateur a décidé d'acheter.

Si vous n'avez pas les moyens de faire de la vente croisée, vous pouvez insérer des liens internes dans la description de vos produits.

Vous pouvez également insérer des liens internes dans vos articles qui mènent à des articles connexes.

3. Créez des pages si votre contenu est unique, sinon combinez-les.

Il est très communément admis dans le monde du référencement que plus nous créons de pages sur notre site, plus nous avons de chances de nous positionner, car nous attaquons plus de mots clés.

C'est vrai dans une certaine mesure, mais nous courons le risque que le contenu soit trop similaire et nous avons un problème de "cannibalisation" des mots clés et ne nous positionnons pour aucun terme.

Prenons un exemple :

J'ai un blog dans lequel je publie des galeries de photos d'animaux faisant des choses en général et c'est aussi du "split" sur Internet. La catégorie qui se classe le mieux est celle des chats qui portent des chapeaux hauts-de-forme et j'ai beaucoup d'articles publiés à ce sujet. J'ai trouvé beaucoup de matériel de chats portant des chapeaux fedora, serait-il logique de créer une autre catégorie pour cela, l'intention de l'utilisateur n'est-elle pas la même dans les deux cas ?

Si vous avez des informations très similaires, vous n'avez pas à vous soucier du nombre de pages indexées, mais plutôt de l'utilité pour les utilisateurs de trouver toutes les informations qu'ils recherchent sur la même page au lieu d'avoir à naviguer à travers plusieurs.

4. N'enterrez pas de contenu important

Le contenu le plus important de votre site Web devrait également être celui dans lequel vous faites le plus d'efforts pour vous positionner. Il devrait également s'agir du contenu accessible plus facilement, même à partir de la page d'accueil, d'où l'importance de créer une architecture de contenu horizontale qui vous permet d'atteindre le contenu important en trois clics ou moins.

Plus le contenu est proche de la maison, plus les moteurs de recherche et les utilisateurs l'atteindront rapidement. Si, en raison de la structure existante de la page d'accueil, il vous est impossible de rapprocher le contenu de la racine, la meilleure solution sera de lier le contenu du reste des pages Web importantes.

5. Utiliser une architecture dans SILOS

La structure SILO est une façon de définir l'architecture de votre site web au bénéfice du référencement, en organisant le contenu en silos de mots clés, afin d'augmenter la pertinence de ces mots aux yeux des moteurs de recherche. Ce type de structure permet également d'organiser le contenu d'une manière sémantique, ce qui le rend plus confortable pour les utilisateurs.

Une façon très simple d'expliquer ce concept est de penser aux bonbons Sugus. Si nous n'aimons que le sucre d'ananas, il sera beaucoup plus facile de les trouver s'ils sont tous bien organisés par couleurs. De la même manière qu'un moteur de recherche fonctionne : si nous regroupons les pages d'un site web par la similitude de leurs termes, Google sera beaucoup plus facile à trouver dans une recherche ces pages connexes sur votre site.

La prémisse principale de ce type d'architecture est que les "silos" ne peuvent pas être communiqués entre eux par des liens internes "dofollow", mais nous devrons forcer le bot Google à ramper où nous voulons.

Et avec cela, vous auriez déjà défini une bonne architecture de contenu.

Définir correctement une architecture web pour aider les moteurs de recherche et les utilisateurs à trouver le contenu pertinent de votre site web devrait être l'une des premières étapes de la création ou de la refonte d'un site web. De cette façon, un nombre infini de problèmes découlant d'une mauvaise planification seront évités.


Cover Image

Les erreurs les plus courantes lors de la conception de vos Buyer Personas

mai 23, 2019 - Temps de lecture: 5 minutes

Vous pouvez aussi apprendre de vos erreurs. Bien qu'il soit vrai que les acheteurs sont un élément fondamental dans la réflexion sur les stratégies de marketing de contenu, ils peuvent aussi devenir votre pire ennemi si vous ne les concevez pas correctement.

La première et la plus importante chose à faire lors de l'élaboration d'une stratégie de contenu est de savoir clairement qui sont les principaux utilisateurs de votre produit ou service. C'est le levier le plus puissant de votre plan de marketing entrant. Les acheteurs segmentent votre contenu et sont le point de départ pour se démarquer du reste du marché. Bien qu'il s'agisse du premier point d'un plan Inbound et que vous devriez déjà savoir comment créer vos acheteurs, nous voulons mettre en évidence les erreurs les plus courantes que nous trouvons dans la conception de Personas Acheteur.

Erreurs à éviter lors de la conception de votre personnel acheteur

1. créer une grande famille

C'est peut-être le plus courant et nous comprenons parfaitement que cela se produit. Nous avons l'impression de ne pas savoir par où commencer, et la cible de notre marque ne nous donne généralement pas assez d'indices non plus.

Passer de "mon public cible sont les femmes âgées de 20 à 50 ans" à "mon public cible sont María Fashion Victim et Luisa Ama de Casa" avec leurs caractéristiques, motivations et besoins bien définis, n'est pas facile.

Le truc, c'est d'établir des priorités. Mettez l'accent sur un petit nombre d'entre elles, mais bien définies. Pensez à ceux qui achètent votre produit et qui sont le premier point de contact, les décideurs par excellence.

N'oubliez pas les clients potentiels que vous voulez cibler et que vous n'avez pas encore atteints.

Essayez de ne pas développer plus de trois profils au cours de la première phase, sauf si cela est strictement nécessaire.

2. Dépendance excessive à l'égard de vos perceptions

C'est le plus traître. Personne ne connaît son public cible mieux que vous (ou du moins vous le pensez). Nous pensons connaître le marché dans lequel nous évoluons. Rien n'est plus faux.

Nous supposons que les études de marché disent la vérité. Il est important de les garder à l'esprit, mais il est également fondamental de remettre en question tout ce que nous lisons et de remettre en question nos croyances.

Avoir beaucoup de connaissances sur quelque chose ne nous épargne pas d'avoir tort. Tout ce que nous savons peut nous fermer l'esprit lorsqu'il est de plus en plus nécessaire d'approfondir et de valider l'information.

Ne vous contentez pas de recourir à des sondages et aux opinions de votre équipe de vente, essayez d'aller plus loin.

Essayez de faire suffisamment d'entrevues, mais recherchez la qualité dans chacune d'entre elles : une très bonne entrevue exige de 20 à 30 minutes, mais nous pouvons faire des entrevues de 45 minutes et d'une heure alors que nous essayons d'avoir des conversations profondes et substantielles avec nos utilisateurs. Il n'est pas toujours facile de convaincre quelqu'un de vous donner son précieux temps, mais vous pouvez trouver un moyen de le dédommager et vous aurez de la chance à coup sûr.

3. Trouver les mauvaises données

Nous perdons du temps sur des informations qui n'apportent rien de pertinent à notre stratégie. Cette erreur nous induit souvent en erreur et nous fait perdre de vue ce qui est vraiment important.

À moins que nos produits ou services ne dépendent strictement de variables telles que le sexe, les loisirs ou l'état civil, ce dont nous doutons, vous vous trompez de question.

La véritable priorité sera de définir leurs principaux défis, priorités, besoins, critères de décision et leurs craintes, obstacles et préoccupations. Ceci est essentiel pour créer une carte de contenu et développer votre plan de marketing entrant.

4. Impliquer les mauvaises personnes

Les personnes acheteuses doivent être créées dans une dynamique divergente et hétérogène, avec des personnes issues de départements différents. Même avec des fournisseurs qui travaillent aussi pour l'entreprise.

Nous ne pouvons pas confier cette tâche à un seul membre, car nous allons avoir une vision unique et biaisée, qu'en pense le reste de l'équipe, c'est tout aussi important ! En conduisant des processus créatifs avec des profils différents, nous enrichissons considérablement l'information de nos collaborateurs.

Conclusion

Vous savez : établir des priorités, se concentrer et ne pas raconter une histoire autre que celle de votre acheteur Persona. Enfin, rendre le processus plus collaboratif. Impliquez toute votre équipe et vous verrez comment tout fonctionnera mieux.


Cover Image

Comment attirer des clients potentiels par SEO

mai 16, 2019 - Temps de lecture: 4 minutes

Vous voulez attirer des clients potentiels ? Oubliez le trafic et commencez à mesurer votre efficacité en vous convertissant en clients.

La première et principale obsession de nombreuses marques est le trafic. Obtenez des visites à tout prix. Cependant, nous nous demandons toujours à quoi sert la circulation si nous n'en faisons rien.

Dans cet article, vous verrez comment nous approchons le contenu 40deFiebre à nos clients potentiels pour obtenir un trafic de qualité à chaque étape du voyage de l'acheteur.

Comment obtenir un trafic SEO de qualité ?

Avant de commencer avec une stratégie de contenu, il est très important de connaître les besoins de notre client potentiel. Cela nous aidera à déterminer le type d'informations que nous allons vous fournir à tout moment. Il est également essentiel de connaître certains détails qui vous définissent. Par exemple, savoir si vous êtes jeune, comment vous consommez l'information, quelle langue vous utilisez, etc. nous aidera à afficher le contenu.

SEO dans les phases d'un processus d'achat

1. référencement en phase de découverte

La phase de découverte commence dès qu'un utilisateur identifie un besoin.

Dans cette phase, le contenu doit être éducatif, car notre but est d'aider et d'informer sur un besoin.

Supposons que notre client potentiel a subi une baisse des ventes et sait que l'une des façons de résoudre ce problème est d'obtenir plus de prospects par le biais de votre site Web.

En d'autres termes, nous avons déjà identifié le besoin d'augmenter la conversion pour obtenir plus de prospects.

En faisant une recherche précédente par mot-clé à l'aide d'outils tels que Google Adwords, Google Suggest, Semrush, etc. nous savons que les recherches de notre client potentiel dans cette phase sont : "comment augmenter les leads", "conseils pour augmenter les leads", "comment améliorer la conversion", etc.

Il est important d'avoir du contenu pour les différentes recherches dans la phase de découverte. En plus d'augmenter le trafic SEO, il apportera également une bonne image de marque.

2. référencement en phase d'étude

Dans cette phase, le client potentiel sait qu'il existe une solution à son besoin, soit parce que nous l'avons nous-mêmes proposée dans les contenus précédents, soit parce qu'il l'a découverte par ses propres moyens.

Les contenus traitent de sujets plus spécifiques, puisque les recherches sont un peu plus spécifiques que celles de la phase précédente.

Supposons que vous ayez déjà lu certains des messages précédents. Dans ces messages, nous avons subtilement montré le marketing de contenu (service Socialmood) comme un moyen d'obtenir plus de prospects.

Maintenant, notre client potentiel commence à considérer le marketing de contenu comme une solution possible à leurs besoins.

3. référencement en phase de décision

Dans cette phase, les mots-clés à longue traîne jouent un rôle important, c'est-à-dire ceux qui ont un faible volume de recherches mais qui capturent encore le trafic des moteurs de recherche.

Il ne faut pas oublier que le client potentiel sait déjà quelle est la solution à son besoin. Maintenant, leurs recherches sont beaucoup plus concrètes. Il recherchera des informations sur les postes concernant des cas réels, des exemples pratiques, etc.

Notre client potentiel sait déjà que le marketing de contenu est sa solution, mais il a besoin de chercher des informations qui l'aideront à prendre une décision définitive. Pour ce faire, nous utilisons des flux de courriels qui nous permettent de convertir cet utilisateur. Par exemple, en vous envoyant des exemples de réussite en marketing de contenu dans votre secteur.

Conclusion

Comme vous l'avez vu, la valeur de conversion d'un site Web est de capturer un trafic de qualité, et ce sont les trois étapes par lesquelles vous devez commencer pour le mettre en pratique. Gardez à l'esprit que les moteurs de recherche accordent actuellement plus d'importance à l'intention de recherche qu'au mot-clé lui-même, donc concentrer le contenu d'une manière ou d'une autre influencera l'apparition dans les résultats de recherche.